CLAUDE, 52 ANS

Pourquoi ne pas le faire savoir haut et fort en ces périodes de soi-disant crises économique, sociale, avec son lot de licenciements, de perte de pouvoir d’achat etc. etc.

Oui, malgré tout cela mon métier de vente à domicile fonctionne très bien, il a même tendance à continuer à se développer après 15 années de croissance.

Bizarre, n’est ce pas, d’entendre cela aujourd’hui ?? Même mes clientes pensent que je suis touché par la crise. Régulièrement, elles me demandent : « Alors ça va toujours les affaires ? »

Et moi de répondre « oui très bien, merci ».

Mais comment se fait –il que ça marche ?

Eh bien quand l’on sait ce que l’on veut en terme de conditions de travail, de revenu aussi, ce métier de concessionnaire Hakawerk nous permet, avec un peu de persévérance et d’organisation, d’atteindre des niveaux de revenus et des conditions de travail que beaucoup nous envient, que ce soit dans le monde salarié ou parmi le monde des artisans et commerçants. Pas de patron sur le dos, peu de capital immobilisé sont deux critères appréciables, qui simplifient le démarrage de notre activité ainsi que son fonctionnement en vitesse de croisière.

Autre facteur appréciable pour notre activité, la marque HAKAWERK, société allemande, avec tout le sérieux, la rigueur que l’on peut attribuer à cette nation, et aussi à cette marque d’articles d’hygiène corporelle et d’entretien de la maison.

Jusque là c’est banal, sauf que Hakawerk n’est pas tombé de la dernière pluie en termes d’écologie, de respect de l’environnement et de tolérance cutanée. Ajoutez à cela l’efficacité et l’économie et vous avez tous les ingrédients pour partir travailler et gagner correctement et à temps choisi votre vie.